Un bilan ?

Écrit par Sophie - - 7 commentaires

Après concertation avec le reste de l'équipage, je commencerai par dire que ce voyage a été formidable, génial, très agréable. Nous avons adoré et n'avons qu'un regret ! Celui de ne pas avoir su parler l'espagnol, le portugais... Pour échanger, partager et mieux découvrir les îles visitées.
On a eu la chance de bien s'entendre tous les 3, au mouillage comme au large sur un bateau de 10m. C'est d'ailleurs de voyager un an en famille qui me semble le plus important; l'essentiel de notre périple. Dans notre vie terrestre nous nous voyons si peu en fin de compte.

La chance d'aimer être sur l'eau, en côtier ou en pleine mer et d'avoir compris que ce bien être augmente avec l'expérience. La houle, le vent, les manœuvres nous sont de plus en plus familiers. Même le tangon, tant insulté au début, est devenu notre allié.

Ce voyage, c'est aussi de nombreuses et belles rencontres et tout ce qui va avec. Jusqu'au plaisir de se retrouver à terre une fois la boucle bouclée. On espère poursuivre au delà. (Nous sommes ponton D ;-) )

C'est le temps qui s'écoule autrement.

C'est le plaisir d'être très souvent dans l'eau parce qu'elle est chaude là où nous sommes allés. Personnellement, j'ai adoré !

Ce sont de merveilleux paysages, des volcans, des plages de sable fin, de grands et gros arbres, des falaises vertigineuses, des paysages sous-marins tout en couleurs, des oiseaux, des dauphins et j'en passe.

C'est une année à se dire et à se redire parce qu'on le sent profondément, qu'on est bien, qu'on est très bien. C'est une année de découvertes, un an de plaisirs.

Alors oui, il y a aussi des moments de doute, d'énervement ... Toutes ces humeurs qui nous accompagnent depuis notre plus tendre enfance et que l'on a emmenées avec nous en voyage. Il faudrait peut être que celui-ci dure plus longtemps pour s'en débarrasser définitivement.

Nous sommes fiers de nous, de notre bateau.

Et le retour ? Et bien il est ce qu'il est. On le savait, ce n'est pas une surprise. Il nous permet de retrouver tous ceux que nous n'avons pas vus pendant un an. On se rappellera aussi, à un rythme qui conviendra, ce que l'on vient de faire, le besoin de prendre le temps de s'asseoir sur un banc juste pour regarder autour. On veut garder à l'esprit que l'on peut vivre autrement, à un autre rythme.

Check-in/OK message du dispositif de SPOT Messenger de 3GOUTTES

Écrit par Emmanuel - - aucun commentaire

3GOUTTES
Latitude :49.74785
Longitude :-1.86206
Date/Heure de la position GPS :07/01/2012 16:35:58 CEST

Message :Bonjour de 3Gouttes.

Tout va bien a bord.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour visualiser ma position.
http://fms.ws/8TGYB/49.74785N/1.86206W

Si le lien hypertexte ci dessous me fonctionne pa cliquer ici:
http://maps.google.com/maps?f=q&hl=en&geocode=&q=49.74785,-1.86206&ll=49.74785,-1.86206&ie=UTF8&z=12&om=1

3GOUTTES

Vous avez reçu ce message parce que 3GOUTTES a ajouté votre nom sur sa liste de contacts SPOT.

Chaque jour est une aventure. Faites part des vôtres.
http://www.findmespot.com

Derrière ligne...pas droite du tout

Écrit par Emmanuel - - 2 commentaires
Vendredi - samedi :
1032 miles et nous voilà déjà à traverser le rail d'Ouessant de nuit.
Heureusement il fait beau et l'AIS nous aide bien. Les cargos sont
nombreux avec au milieu des bateaux de pêche à la trajectoire
erratique.
L'après-midi du samedi, nous sommes au large d'Ouessant. Emmanuel
voit la Terre le premier. Notre premier continent depuis 10 mois
ainsi que nos premiers goélands.
Dimanche, nous prenons le passage de la déroute pour traverser les
Anglo-Normandes.
C'est avec émotion que nous laissons Sark sur bâbord : notre premier
mouillage avec Nadine et Jacky il y a quelques années;-)
Nous renouons avec les marées en passant un bon moment à réfléchir
pour savoir comment franchir le raz Blanchard.
Dimanche 13:00 heures locale, 1278 miles depuis les Açores :
Bientôt nous arriverons...mais pas tout de suite...
Fil Rss des articles