J - 27 : Nous sommes (presque) prêts

Écrit par Emmanuel -
J'ai ce soir le sentiment que nous sommes presque prêts. Remarquez, je suis lucide : je sais bien que nous ne serons jamais complètement prêts. Et cela ne m'inquiète pas. Dans mon souvenir, Bernard Moitessier -grand navigateur- expliquait dans un de ses bouquins que si l'on attendait d'être totalement prêt pour appareiller (prendre le large en bateau), c'était là le meilleur moyen de ne pas partir. Il fallait selon lui partir et se préparer ensuite. Nous nous efforçons, Sophie & moi, d'appliquer ce principe cher à Moitessier : Nous finirons de nous préparer en route.

Ce soir je suis donc serein. La plupart de ce que nous pouvions préparer est préparé. Nos nombreuses listes de petites et grandes choses à faire sont plus ou moins barrées mais l'indispensable est "ok" :
  • les billets d'avion vers Bangkok sont confirmés,
  • les vélos ont 2 roues, un pédalier, un cadre et un système de transmission pour transformer notre effort musculaire en déplacement vers l'avant,
  • les bagages prévus tiennent dans 5 des 9 sacoches que compte notre "équipage". Les 4 sacoches pour le moment vides accueilleront nourriture, eau et petit matériel achetés sur place.
Le jeu annoncé pour les jours restants avant le départ : ne pas rajouter trop de choses inutiles dans nos bagages.