Rencontres

Écrit par Emmanuel - - 3 commentaires
Depuis notre départ, nous avons rencontré de nombreuses personnes, sympathiques, plus ou moins sereines ou tout simplement gaies. Il y en a tellement qu'il ne suffirait pas d'un blog pour toutes les citer. Nous ne parlerons pas de ceux qui étaient austères, hargneux ou antipathiques (il y en a eu peu et nous les avons sciemment oubliés). Nous nous souvenons d'une infirmière bretonne qui trouvant notre périple intéressant, avait songé à nous laisser une petite bouteille de désinfectant afin qu'elle voit du pays ; d'un album photo bien garni, explicité en espagnol par une habitante du village que nous visitions. Nous n'avions pas tout compris mais le cœur y était. Nous n'oublierons pas non plus tous ceux qui nous ont fait rêver avant même qu'on soit parti ou lorsque nous étions encore sur le continent, nous racontant le « tour » qu'ils avaient fait jadis. « C'est possible » voilà le message que je retenais et qui me gonflait à bloc. C'est dans cet état d'esprit que nous avançons d'île en île, de port en mouillage, apprenant de tous et sur tout : la pêche, l'accastillage, la navigation, comment faire un barbecue, les réparations diverses et variées, le mouillage...en français, en anglais, en espagnol, en portugais. Toutes ces langues dont nous a parlé un jour un canarien fier d'en connaître plusieurs. Il disait qu'il faut pratiquer pour ne pas oublier alors il pratiquait sur la place de la ville avec deux novices que nous sommes, notant au passage quelques expressions françaises sur son petit carnet. Et comme le monde lui aussi est petit, c'est au Portugal que nous avons connu des voisins normands, Sabine, Florent et Clémence (nous n'avons toujours pas réussi à les rattraper depuis;-)). Là même où plus au large se déroulait une belle aventure humaine pour un navigateur « en détresse ». Reinhard ne voulait pas abandonner son petit voilier en panne de barre, refusant ainsi l'aide des sauveteurs en mer (la sauvegarde des vies humaines est gratuite contrairement à celle des bateaux). Un cargo, ayant suivi toute cette histoire à la VHF, a proposé de gruter son petit voilier à bord. C'est ainsi que le capitaine et son chien se sont vus invités en cabine privée alors que le voilier trouvait sa place élégamment calé sur des palettes entre les voitures et camions transportés. L'équipage du cargo a profité des trois jours de navigation jusqu'aux Canaries pour réparer le safran endommagé. C'est aussi autour d'un safran que nous nous lions d'amitié avec un équipage qui démonte le sien, Julien et Lisenn, bateau à flot (c'est osé) faute de grue à La Goméra. Les coups de marteau, cela crée des liens. Nous pensons alors à nos amis bretons Cécile, Didier, Mathis et Léo, qui ont réparé le leur à Porto Santo, les enfants et les grands profitant de cette escale pour faire plus amples connaissances. C'est aussi là-bas que nous avons connu Yrvind, 72 ans, seul à bord de son voilier de 4 m, se nourrissant exclusivement de sardines et muesli à l'eau ou au lait selon qu'il se trouve en mer ou à terre. Est ce qu'il s'ennuie en mer ? Pas plus que les oiseaux d'après lui. Il est en ce moment quelque part entre Madère et la Martinique, filant à 1,7 nœuds de moyenne... Nous nous souviendrons longtemps d'une partie de pêche avec Mel and Nick sur leur voilier de 28 pieds et du fameux barbecue qui a suivi. Le voyage n'est pas fini, les rencontres non plus... chouette !

3 commentaires

#1  - Mamie et Papy a dit :

Quel plaisir de te lire Ma Chérie et partager ainsi toutes ces expériences et découvertes qui "font grandir et aimer la vie" car détachés de notre quotidien "où
il y a peu de temps pour prendre le temps de voir ce qui nous entoure......nous finissons par perdre l'enthousiasme, le plaisir du partage et de la rencontre... Soyez
très Heureux mes chéris, et à bientôt le bonheur de nouvelles du bord ! Bisous,
Bisous Maman et Papa

#2  - Palmer eric a dit :

Bj ,je vous suis toujours avec beaucoup d'intérêt ,j'espère que en dehors des messages familiaux ,vous ferez part un jour des galères , des ennuis , du bateau , son comportement,amélioration ,énergie ... bref la partie technique .
bonne continuation
Amicalement Eric

#3  - emmanuel a dit :

Bonjour Eric,

Un article un peu plus technique et un peu moins "famille" est en préparation ;-)
A bientôt.

Fil Rss des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot xwudf ? :