3 Gouttes au sein du troupeau

Écrit par Emmanuel - - 1 commentaire
Minuit et demi, le bateau est réglé pour la nuit, Emmanuel dort dans la cabine
arrière et après un tour d'horizon, je m'apprête à m'accorder 20 minutes de sommeil...
Impossible de dormir pendant mon quart, 3 GOUTTES se retrouve au milieu d'une 50aine de
globicéphales. La lune les éclaire et c'est avec eux que nous passerons les 4 prochaines
heures. On entend leur cri, leur chant et c'est encore plus surprenant à l'intérieur du
bateau où cela résonne : véritable concert aquatique. Emmanuel se réveille très vite, me
demandant ce qu'il nous arrive. Les globicéphales sont si proches qu'elles arrosent
parfois le cockpit de leur jet d'eau lorsqu'elles expirent (mouillé et odorant). Elles
restent collées entre elles et au bateau. Le banc est dense, l'eau bouillonne, les
petits individus sautent parfois pour notre plus grande joie. De temps en temps même, 3
GOUTTES est touché par l'une des petites baleines. C'est magique. Vers 4h30 du matin, elles s'en vont, le calme
revient.

3 Gouttes dans le Golfe

Écrit par Emmanuel - - 3 commentaires
Première nuit étoilée et très éclairée par la lune, des étoiles filantes et
juste ce qu'il faut de vent. Lundi, des dauphins, des globicéphales, peu de
vent et de la houle. Nous progressons tout doucement tant sur la carte que
dans notre rythme de vie sur l'eau...qui bouge.

Extrait de journal de bord #1

Écrit par Emmanuel - - 2 commentaires
Tant que nous sommes en "stand-by" météo à Brest, nous avons un peu de temps. Du coup
j'en profite pour vous faire partager un extrait du journal de bord de 3Gouttes.


J1 : St Vaast > Cherbourg
Il pleut, nous n'avons pas encore de capote...
Mouillage dans la petite rade de Cherbourg pour la nuit. Vers 1:30 du matin, le vent
est bien établi à 20-22Kts. Le mouillage tient, l'éolienne siffle (en fait ce n'était
pas elle mais le régulateur qui siffle lorsque les batteries sont pleines et que
l'éolienne continue à produire).

J2 : Cherbourg > Carteret

J3 : Farniente

J4 : Carteret > Chausey
Des dauphins nous accompagnent un moment.

J5 : Chausey > Granville

J6,7 : Repos pendant que la Granvillaise intervient sur la capote et le bimini.

J8 : Granville > Saint Cast

J9 : Saint Cast > Lézardrieux.

J10,11,12 et 13 : Escale prolongée involontaire à Lézardrieux. Au programme :
Démontage d'anode en apnée
Balade en annexe
Remplacement de la pompe à eau douce de refroidissement
Longues attentes
Lessives
Vaccinations
Tri des voiles et du matériel

3/8/2011 (J14) : Départ de Lézardrieux à midi avec pour objectif de passer le chenal
du Four dans la nuit ou de s'arrêter à l'aber l'Ildut. Dans la journée, nous peinons à
dépasser Trébeurden dans la pétole. Décision est prise de continuer après vérification
de la météo... Quelques heures plus tard, nous nous faisons littéralement cueillir au
Nord-Est de l'Aber Wrac'h par des trombes d'eau et un vent fort dans le nez. Il est
4:30, il fait nuit noire, la mer est mauvaise (vent contre courant), la visibilité
réduite. L'anémomètre affiche un instant 36Kts. Nous prenons le 2ème ris. Le bateau se
comporte bien (s'en est surprenant) mais nous tirons des bords carrés. Il nous est
impossible de rejoindre l'aber Wrac'h et cela ne nous semble pas raisonnable d'essayer
le chenal du Four dans ces conditions - en admettant que nous puissions y arriver.
Nous repartons au portant vers Trebeurden !! Nous nous amarrons après 24 heures de
navigation, fatigués, déçus de n'avoir pas plus progressé sur notre route vers l'Ouest
et en même temps amusés par cette première "leçon" ...

5/8/11 (J16) : Trébeurden -> Camaret
Tout au moteur dans la pétole. Mouillage dans la baie de Camaret à 00:30

6/8/11 (J17) : Camaret -> Brest
Toute petite navigation avec du vent et du soleil. Très sympa.
Fil Rss des articles de ce mot clé